Bouturer un bananier

Ce week-end, j’ai tenté une nouvelle expérience, bouturer un bananier. C’est la première plante verte que j’ai achetée dans cette maison donc il a un peu moins de deux ans. Il a toujours bien poussé, faisant régulièrement de nouvelles feuilles et produisant de petits rejets. Mais la fin d’hiver est difficile… Je trouve d’ailleurs que c’est assez compliqué les plantes en hiver : moins de lumières, théoriquement il faudrait moins d’eau, mais avec le chauffage, elles ont quand même tendance à s’assécher… Ce n’est pas toujours simple de trouver le bon équilibre.

Donc, pour en revenir au bananier, ça faisait quelques temps que je le trouvais un peu triste, et je voulais le rempoter. Mais la présence des petits rejets m’a donné envie de tenter le bouturage. Il y avait 3 rejets de tailles différentes, le plus grand a une bonne dizaine de feuilles, et le plus petit le plus récent, uniquement deux petites feuilles.

Bouture bananier 1Matériel utilisé
  • sécateur
  • terreau
  • billes d’argile
  • pots
Méthode

La méthode suivie est simple. J’ai commencé par dépoter le bananier. Puis j’ai enlevé le plus possible de terre autour de la plante en prenant garde aux racines, jusqu’à m’approcher le plus possible du rhizome “source”. Avec un sécateur propre, j’ai coupé chaque rejet, en taillant le plus près possible du tronc principal. On voit bien que chaque rejet a ses propres racines, donc ils sont tous potentiellement viables.

Bouture bananier 2Ensuite il n’y a plus qu’à mettre en pot. J’ai utilisé du terreau classique, pas d’engrais et en fond de pot, une couche de billes d’argile. De manière générale, je n’utilise pas trop d’engrais au rempotage, il m’arrive d’en mettre mais c’est rare. J’ajoute parfois un peu d’engrais liquide lorsque j’arrose si je pense que c’est nécessaire. J’aimerais bien trouvé un engrais “naturel” ou “fait maison”, mais c’est un autre sujet 🙂

Lorsque tous les rejets sont en terre, j’arrose légèrement. J’arrose toujours peu le jour du rempotage, je préfère arroser un peu tous les jours qui suivent que de risquer de noyer la plante.

Bouture bananier 3Et voilà, j’ai maintenant 4 bananiers ! A J+4, ils vont tous bien, pas de jaunissement, pas de signes alarmants… A suivre !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *